dollar
euro
or
BIST
Adana Adıyaman Afyon Ağrı Aksaray Amasya Ankara Antalya Ardahan Artvin Aydın Balıkesir Bartın Batman Bayburt Bilecik Bingöl Bitlis Bolu Burdur Bursa Çanakkale Çankırı Çorum Denizly Diyarbakır Düzce Edirne Elazığ Erzincan Erzurum Eskişehir Gaziantep Giresun Gümüşhane Hakkari Hatay Iğdır Isparta İstanbul Izmir K. Maras Karabük Karaman Kars Kastamonu Kayseri Kırıkkale Kırklareli Kırşehir Kilis Kocaeli Konya Kütahya Malatya Manisa Mardin Mersin Muğla Muş Nevşehir Niğde Ordu Osmaniye Rize sakarya Samsun Siirt Sinop Sivas Şanlıurfa Şırnak Tekirdağ Tokat Trabzon Tunceli Uşak Van Yalova Yozgat Zonguldak
İstanbul 22 ° C
Partiellement nuageux

Qu'est-ce que la nutrition entérale ?

26.11.2023
A+
A-
Qu'est-ce que la nutrition entérale ?
Lettre d'introduction

La nutrition entérale, également connue sous le nom d’alimentation par sonde, est une méthode d’alimentation appliquée aux personnes qui ne peuvent pas faire fonctionner leur système digestif ou qui ne peuvent pas absorber des quantités suffisantes de nutriments. Cette méthode peut être utilisée efficacement pour de nombreuses maladies et problèmes de santé différents. Voici les différents domaines d’application de la nutrition entérale :

1. Difficulté à avaler : Certaines maladies ou affections neurologiques telles qu’un accident vasculaire cérébral peuvent affecter la fonction de déglutition. Dans ce cas, il devient difficile d’absorber normalement les nutriments et une nutrition entérale peut être nécessaire. Les aliments sont délivrés directement à l’estomac ou à l’intestin grêle à l’aide d’un tube, éliminant ainsi le besoin d’avaler.

2. Maladies du système digestif : Les maladies du système digestif telles que l'insuffisance rénale chronique, la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse peuvent empêcher une personne d'obtenir suffisamment de nutriments. La nutrition entérale assure un apport nutritionnel direct sans affecter le fonctionnement du système digestif et offre une solution efficace pour répondre aux besoins nutritionnels des personnes atteintes de ces maladies.

3. Interventions chirurgicales : Les fonctions gastriques ou intestinales peuvent être temporairement affectées après certaines interventions chirurgicales ou chirurgicales. Dans ce cas, la nutrition entérale peut être utilisée pour répondre aux besoins nutritionnels du patient. Pendant la période de récupération de l’intervention chirurgicale, la nutrition entérale peut être privilégiée pour compléter le patient avec les nutriments nécessaires et favoriser un processus de récupération sain.

La nutrition entérale est une méthode efficace et fiable pour répondre directement aux besoins nutritionnels des patients. La nutrition entérale, administrée sous le contrôle d'un médecin spécialiste, est adaptée aux besoins du patient et surveillée régulièrement.

L'alimentation par sonde est une forme importante de nutrition pour améliorer la qualité de vie d'une personne et garantir qu'elle reçoive une nutrition adéquate. Cependant, avant la nutrition entérale, une évaluation détaillée de l'état et des besoins du patient doit être réalisée. Pendant le processus de nutrition entérale, une surveillance et un contrôle réguliers doivent être assurés par l’équipe professionnelle de soins.

N'oubliez pas que les besoins nutritionnels de chaque individu sont différents et que la nutrition entérale doit être administrée sous la supervision d'un spécialiste. L'alimentation par sonde améliore la qualité de vie des patients, leur permet de manger sainement et offre une solution efficace pour répondre aux nutriments de base dont leur corps a besoin.

Qui peut être nourri par voie entérale ?

La nutrition est très importante pour une vie saine. Cependant, dans certains cas, il peut être impossible pour une personne d’obtenir suffisamment d’énergie par voie orale. Dans de tels cas, une méthode d’alimentation entérale peut être utilisée.

La nutrition entérale est une méthode d'alimentation qui consiste à insérer un tube dans l'estomac ou l'intestin grêle d'une personne. Dans les cas où il n’est pas possible de manger par la bouche, cette méthode garantit que la personne reçoit une alimentation et des liquides adéquats.

L’alimentation entérale est une solution idéale pour les personnes ayant perdu la capacité de s’alimenter par voie orale. Par exemple, les personnes connectées à une ventilation mécanique ne peuvent pas manger normalement en raison d’une détresse respiratoire. Dans ce cas, les besoins nutritionnels sont satisfaits par la méthode d'alimentation entérale.

De plus, l’alimentation entérale est une méthode fréquemment privilégiée pour les personnes dans le coma. Puisqu’il n’est pas possible pour les personnes dans le coma de se nourrir par voie orale, la solution la plus adaptée est de leur administrer des nutriments directement par sonde.

Les maladies dans lesquelles le réflexe de déglutition est affecté font également partie des affections nécessitant une nutrition entérale. Par exemple, des difficultés de déglutition peuvent survenir dans des maladies telles que la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques. Dans ces cas, les nutriments dont le patient a besoin sont fournis par un tube.

De plus, certaines maladies ou traitements peuvent entraîner une perte de poids. Dans des conditions telles que la chimiothérapie ou la septicémie, une personne peut subir une perte de poids importante. Dans ce cas, avec la méthode d'alimentation entérale, une nutrition équilibrée est assurée en donnant à la personne l'énergie et les nutriments perdus directement par la sonde.

L'alimentation entérale est une méthode fréquemment privilégiée pour les personnes atteintes d'une tumeur ou d'une sténose de l'œsophage. Les personnes qui ont des difficultés à avaler en raison d'un rétrécissement de l'œsophage ou d'une tumeur reçoivent des nutriments par l'intermédiaire d'un tube et leurs besoins nutritionnels sont ainsi satisfaits.

Les patients atteints de démence font également partie de ceux nourris par voie entérale. Cela peut entraîner des problèmes tels que la démence, la perte de mémoire, des troubles cognitifs et des difficultés à avaler. Pour cette raison, une alimentation saine est fournie aux patients atteints de démence en leur donnant des nutriments via la méthode d'alimentation entérale.

La nutrition entérale est une méthode de nutrition appliquée aux personnes qui ne peuvent pas être nourries par voie orale en raison de diverses conditions. Ceux qui sont connectés à une ventilation mécanique, ceux qui sont dans le coma, les patients dont le réflexe de déglutition est affecté, ceux qui ont perdu du poids, ceux qui souffrent d'une tumeur ou d'une sténose de l'œsophage et les patients atteints de démence peuvent bénéficier de ce type de méthode de nutrition. L’alimentation entérale doit être administrée par une équipe de soins professionnelle pour fournir à ces personnes des nutriments et des liquides adéquats.

Qui ne peut pas pratiquer de nutrition entérale ?

La nutrition entérale est souvent utilisée comme option de traitement pour les patients qui ont besoin d’une nutrition utilisant le système digestif. Cependant, dans certains cas, la nutrition entérale ne peut être réalisée. Nous pouvons lister ces situations comme suit :

  1. Flux sanguin insuffisant vers les organes : Si le corps du patient ne peut pas fournir un flux sanguin suffisant aux organes, la nutrition entérale ne peut pas être pratiquée. Parce qu’il fournit suffisamment de nutriments aux organes pour la digestion et l’absorption des nutriments. oxygène et la nourriture doit être fournie.
  2. Saignement gastrique ou intestinal : La nutrition entérale peut être nocive chez les patients présentant une hémorragie gastro-intestinale active. Dans ce cas, le système digestif peut ne pas fonctionner correctement en raison de saignements et le passage des nutriments peut devenir difficile.
  3. Obstruction de l’intestin grêle ou du gros intestin : Les patients présentant une obstruction de l’intestin grêle ou du gros intestin ne conviennent pas à la nutrition entérale. En raison du blocage, le passage normal des nutriments est empêché et des problèmes du système digestif peuvent survenir.
  4. Malabsorption modérée ou sévère : Si le système digestif du patient ne peut pas absorber ou digérer correctement les nutriments, la nutrition entérale ne peut pas être administrée. Il est important que les nutriments soient correctement absorbés par l’organisme et peuvent ne pas être bénéfiques chez les patients souffrant de malabsorption.
  5. Diverticulite sur la surface interne de l'intestin : En cas d'inflammation des bulles formées sur la surface interne de l'intestin, l'alimentation entérale ne peut pas être réalisée. Dans ce cas, le passage des nutriments peut devenir difficile et des problèmes peuvent survenir.
  6. Fuite de liquide de l’intestin grêle due à des fistules : S'il y a des fistules dans l'intestin grêle et qu'il y a donc une fuite de liquide, la nutrition entérale peut être nocive. En raison de la présence de fistules, l’absorption et la digestion normales des nutriments peuvent ne pas être possibles.
  7. Maladie de l’intestin court à un stade précoce : La nutrition entérale peut également ne pas convenir aux patients atteints d'une maladie de l'intestin court à un stade précoce. Dans ce cas, une digestion et une absorption normales des nutriments peuvent ne pas être possibles car les fonctions intestinales ne sont pas suffisantes.

En plus de ces situations particulières, la nutrition entérale peut ne pas être privilégiée pour certains patients. Par exemple, chez les patients souffrant d'insuffisance rénale aiguë sodium et il est possible que le potassium ne soit pas toléré. Dans cette situation, potassium et les options d'alimentation entérale à faible teneur en sodium peuvent être préférées.

Les patients souffrant d’insuffisance hépatique aiguë peuvent également se trouver dans des situations dans lesquelles une nutrition entérale ne peut être assurée. En raison d'une insuffisance hépatique, il se produit une détérioration des facteurs de coagulation sanguine et, par conséquent, des produits sanguins permettant la coagulation sanguine peuvent manquer. Dans ce cas, la nutrition entérale peut ne pas être possible.

Le recours à la nutrition entérale chez les patients ayant subi une chirurgie abdominale en période postopératoire peut également comporter certains risques. Des effets secondaires peuvent survenir lors de l'utilisation d'une nutrition entérale, en particulier dans les cas où la cicatrisation postopératoire est retardée.

La nutrition entérale peut également différer chez les patients présentant une lésion pulmonaire aiguë. Dans ce cas, le contenu de la nutrition entérale oméga-3 ve antioxydants peut être enrichi.

À ce stade, il est important de considérer les recommandations de votre médecin et d’évaluer les options nutritionnelles les mieux adaptées à votre situation.

Types de sondes d’alimentation entérale : quelle sonde est utilisée pour quoi ?

Les sondes d'alimentation entérale sont des tubes fabriqués à partir de divers matériaux et utilisés à des fins différentes. Ils sont généralement fabriqués à partir de matériaux en silicone ou en polyuréthane et chaque tube a des diamètres différents. Le choix de ces diamètres est déterminé en fonction des besoins et de l'état de santé de la personne. Voici les types de sondes d’alimentation entérale :

  1. Sonde nasogastrique: La sonde nasogastrique peut être utilisée chez les patients qui n’ont pas de problèmes de vomissements ou de reflux. Il est introduit par le nez à l'aide d'un mince tube et placé dans l'estomac. Ce tube est utilisé dans les situations nécessitant une nutrition temporaire.
  2. Sonde nasoduodénale : La sonde nasoduodénale est conçue pour être placée au milieu de l’intestin grêle. Ce type de tube est souvent utilisé chez les patients ayant des difficultés à avaler. Son extrémité est située plus près des intestins et permet aux nutriments de passer directement dans les intestins.
  3. Sonde naso-jéjunale : La sonde naso-jéjunale est utilisée de la même manière que la sonde naso-duodénale. Il est situé plus loin dans l’intestin grêle et nourrit les parties inférieures du tube digestif. Ce tube peut être préféré chez les patients présentant certains problèmes d'estomac.
  4. Tube de gastrostomie : La sonde de gastrostomie est placée dans l’estomac en ouvrant la paroi abdominale. Il est utilisé chez les personnes nécessitant une nutrition entérale à long terme. Ce type de tube est conçu pour une utilisation à long terme et est plus facile à entretenir.
  5. Tube de jéjunostomie : La sonde de jéjunostomie est insérée à travers la paroi abdominale jusqu’à la partie médiane de l’intestin. Ce tube est souvent utilisé chez les patients qui ont des difficultés à maintenir une digestion normale en raison de problèmes d'estomac ou d'une intervention chirurgicale à l'estomac. Une sonde de jéjunostomie est utilisée pour fournir une nutrition directement aux intestins.
  6. Tube gastrojéjunal : La sonde gastrojéjunale est placée au niveau du site d'anastomose gastrojéjunale, qui est un point de connexion entre l'estomac et l'intestin grêle. Ce type de tube est utilisé chez les patients présentant certains problèmes digestifs et vise à contrôler le passage des aliments dans les intestins.

Le tube à utiliser est déterminé par une évaluation entre le patient et le professionnel de santé. Les besoins de chaque patient sont différents et la sélection de la sonde la plus appropriée est effectuée en fonction de l'état du patient.

Il ne faut pas oublier que les sondes d'alimentation entérale doivent être placées par des experts et vérifiées régulièrement. Le nettoyage et l’entretien des tubes sont également importants. L'utilisation et l'entretien corrects de tous ces tubes jouent un rôle important pour répondre aux besoins nutritionnels des patients.

J'espère que ces informations vous ont aidé sur les types de sondes d'alimentation entérale. Il est important de consulter votre professionnel de la santé pour toute méthode de traitement ou sélection de tube.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la nutrition entérale ?

La nutrition entérale est une méthode de nutrition efficace qui présente de nombreux avantages et inconvénients. C’est un choix très important, surtout pour les personnes qui ont des problèmes de santé et qui ont des difficultés à s’alimenter normalement. Cependant, la nutrition entérale présente également certains inconvénients. Voici les avantages et les inconvénients de la méthode d’alimentation entérale :

avantages:

  1. Répondre aux besoins nutritionnels : La méthode d'alimentation entérale garantit que la personne reçoit directement les nutriments dont elle a besoin quotidiennement. De cette façon, le corps, l'énergie, de protéines Il lui permet de fonctionner de manière plus saine en répondant à ses besoins en minéraux et minéraux.
  2. Renforce le système immunitaire: Avec la nutrition entérale, le système immunitaire de l’individu est renforcé et sa résistance aux maladies est augmentée. Le renforcement du système immunitaire est d’une grande importance, notamment pour les personnes atteintes de maladies chroniques.
  3. Maintient les fonctions intestinales : La nutrition entérale assure le bon fonctionnement des intestins. Chez les personnes souffrant de problèmes du système digestif, cette méthode nutritionnelle soutient le processus digestif et aide les intestins à fonctionner régulièrement.

Désavantages:

  1. Risque de fuite dans les voies respiratoires : Lors d'une alimentation entérale, il existe un risque que des aliments passent par l'estomac et s'échappent dans les voies respiratoires. Cela peut provoquer des effets indésirables et entraîner des problèmes respiratoires chez les personnes utilisant la méthode d'alimentation entérale.
  2. Problème de tolérance : Le système digestif de chaque individu peut fonctionner différemment et certaines personnes peuvent ne pas tolérer la nutrition entérale. Surtout chez les personnes souffrant de problèmes d'estomac, cette méthode d'alimentation peut augmenter les maux d'estomac et provoquer des problèmes digestifs.
  3. Situation de stress : L’insertion d’une sonde entérale par la bouche peut provoquer du stress chez certaines personnes. Cela peut engendrer des difficultés psychologiques, notamment pour les débutants. Cependant, avec le temps, cette situation de stress peut diminuer en s’y habituant.

La méthode de nutrition entérale est une méthode efficace qui présente de nombreux avantages. Il présente des avantages tels que répondre aux besoins nutritionnels d'une personne, renforcer le système immunitaire et soutenir les fonctions intestinales. Cependant, cela présente également certains inconvénients. Parmi les inconvénients de cette méthode figurent les risques de fuite dans les voies respiratoires, les problèmes de tolérance et le stress. Les personnes qui envisagent de recourir à la nutrition entérale en raison d’un problème de santé peuvent prendre la bonne décision en évaluant ces avantages et inconvénients.

Quels sont les effets secondaires pouvant survenir lors d’une nutrition entérale ?

La nutrition entérale peut parfois provoquer certains effets secondaires, même si ceux-ci ne surviennent pas chez de nombreux patients. Ces effets secondaires peuvent être causés par diverses conditions et peuvent différer d’un individu à l’autre. Il est important de fournir des informations sur ces effets secondaires dont les patients et les professionnels de santé doivent être conscients, ainsi que sur les moyens de les gérer.

Le plus important d’entre eux est que le tube inséré ne peut pas être placé correctement. Le fait de ne pas placer correctement le tube peut empêcher le processus d’alimentation de se dérouler efficacement. Cependant, un blocage du tube peut également survenir. Un mélange de nutriments à haute viscosité ou mal formulé peut obstruer le tube. L’obstruction peut nécessiter une intervention rapide et il est donc important que les patients et les professionnels de santé soient vigilants.

La luxation des trompes due à la nutrition entérale est un autre effet secondaire possible. Cela peut se produire lorsque le tube n'est pas correctement fixé ou se déplace en raison des mouvements du patient. Le délogement de la sonde peut arrêter le processus d'alimentation et entraîner des complications. Il est donc important de s’assurer que le tube est correctement positionné et solidement fixé.

Il est également inhabituel que la sonde d’alimentation fuit ou se brise. Cela peut être dû à une connexion incorrecte du tube ou à une utilisation excessive. Dans ce cas, il est important d’identifier les facteurs de risque et de s’assurer que la sonde est utilisée correctement.

L'obstruction intestinale est un effet secondaire grave pouvant survenir en raison de l'alimentation entérale. Un apport hydrique insuffisant peut provoquer une occlusion intestinale en augmentant la quantité accumulée dans les intestins en raison de la prise alimentaire. Dans ce cas, il est important de réviser le plan nutritionnel et de réguler l'apport hydrique du patient.

L’infection dans la zone où est placée la sonde d’alimentation entérale est un autre effet secondaire possible. Le risque d'infection peut augmenter si la zone où est placé le tube n'est pas bien stérilisée ou hygiénique. Pour réduire le risque d’infection, la zone où est placée la sonde d’alimentation doit être nettoyée et remplacée régulièrement.

Le processus d'alimentation entérale peut entraîner une infection de la trachée ou des poumons. Ces infections surviennent généralement à la suite d’une aspiration. Lorsque le patient avale de la nourriture par voie orale ou s'il y a un problème avec la zone où est placé le tube, la nourriture peut refluer dans les poumons. Dans ce cas, il est important de surveiller la position du patient et le processus d'alimentation.

D’autres effets secondaires possibles associés à la nutrition entérale comprennent les infections des oreilles et du nez. La sonde d'alimentation peut se fixer aux cavités des oreilles et des sinus et provoquer des infections dans ces zones. Lorsque des symptômes d’infection au niveau des oreilles et de la gorge sont constatés, il est important de consulter un médecin.

Les nausées et les vomissements sont des effets secondaires courants de la nutrition entérale. Ces effets secondaires peuvent notamment survenir si la transition nutritionnelle démarre rapidement ou si le mélange nutritionnel est rapidement absorbé par l’estomac. Les nausées et les vomissements peuvent être contrôlés en régulant le taux d’alimentation ou en révisant la composition alimentaire.

D'autres effets secondaires possibles pendant le processus d'alimentation entérale comprennent la diarrhée ou la constipation. La diarrhée peut survenir en raison d’une augmentation quotidienne des calories ou de l’apport alimentaire. La constipation peut survenir en raison d'un apport hydrique insuffisant ou de suppléments nutritionnels ralentissant les selles. Lorsque des symptômes de diarrhée ou de constipation sont constatés, il est important de réviser le plan nutritionnel du patient.

Enfin, la régurgitation des aliments de l’estomac vers la bouche lors d’une alimentation entérale est un effet secondaire appelé reflux gastrique. Un reflux gastrique peut survenir lorsque la sonde n'est pas placée correctement ou que le rythme du processus d'alimentation n'est pas régulé. Dans ce cas, il est important de contrôler la position du patient et d'utiliser des médicaments antiacides si nécessaire.

Les effets secondaires pouvant survenir au cours du processus d’alimentation entérale peuvent provenir de nombreuses situations différentes. Ces effets secondaires peuvent être minimisés par la prudence des patients et des professionnels de santé et par la prise de précautions appropriées. Un plan nutritionnel et un suivi adaptés aux besoins individuels de chaque patient sont importants. Dans les cas où des effets secondaires sont constatés, une aide médicale doit être recherchée et les interventions nécessaires doivent être effectuées.

Quels sont les points à considérer en nutrition entérale ?

La nutrition entérale est une méthode qui fournit une nutrition directement à partir du système digestif aux personnes qui ne peuvent pas prendre de nutrition orale ou qui ne peuvent pas recevoir une nutrition adéquate pour certaines raisons. Il y a quelques points importants à considérer en fonction des besoins des patients. Dans cet article, nous partagerons avec vous les points à considérer en nutrition entérale.

Tout d’abord, il est très important que le tube à utiliser pour la nutrition entérale soit de la bonne épaisseur et correctement placé. L'épaisseur du tube doit être adaptée au système digestif du patient, sinon la nutrition pourrait ne pas être assurée ou des problèmes pourraient survenir. De plus, il faut s’assurer que le tube est correctement positionné et qu’il est solidement fixé. L'étanchéité du tube doit également être vérifiée régulièrement et remplacée si nécessaire.

Il est également très important que le liquide nutritionnel ait le contenu approprié pour le patient. Les besoins nutritionnels de chaque patient peuvent être différents, c'est pourquoi la teneur en liquides nutritionnels doit être sélectionnée en conséquence. Par exemple, si un patient a des besoins énergétiques élevés, des ingrédients contenant plus de calories doivent être inclus dans le liquide nutritionnel. Dans le même temps, le liquide nutritionnel d'un patient ayant besoin de protéines doit contenir des quantités suffisantes de protéines. À ce stade, les recommandations et le suivi de la diététicienne sont très importants pour que le patient puisse être correctement nourri.

La vitesse d’alimentation est un autre point à considérer en nutrition entérale. Le taux de nutrition de chaque patient peut varier en fonction de sa tolérance et de ses besoins énergétiques quotidiens. Par exemple, certains patients peuvent tolérer une alimentation rapide, tandis que d’autres peuvent préférer une alimentation plus lente. Par conséquent, le taux d’alimentation doit être surveillé régulièrement et des ajustements doivent être apportés si nécessaire. Pour suivre le taux d'alimentation du patient, la quantité de nourriture ingérée sur une période donnée peut être mesurée ou un dispositif de pompage peut être utilisé dans le tube de liquide d'alimentation.

Un autre point important dans le processus de nutrition entérale est de surveiller en permanence le patient et de vérifier s'il y a un changement dans la situation. Les patients doivent se sentir bien tout au long du processus d’alimentation et doivent contacter immédiatement leur médecin s’ils ressentent un inconfort ou un changement. Au cours de ce processus, le diététiste suit généralement le patient et apporte des modifications au programme nutritionnel si nécessaire. Il est donc très important que les patients bénéficient de contrôles et d’une communication réguliers.

La nutrition entérale est une méthode de nutrition vitale pour certains patients. Il est donc très important de connaître les points à prendre en considération et de les appliquer correctement. Des points tels que s'assurer que le tube est de la bonne épaisseur et bien placé, sélectionner le liquide d'alimentation dans le contenu approprié pour le patient, ajuster le débit d'alimentation spécifiquement pour le patient et surveiller constamment le patient sont des éléments importants à prendre en compte lors de la processus d'alimentation entérale. Les recommandations et le suivi des professionnels de santé sont très importants à cet égard, donc en cas de problème, il convient de consulter un professionnel de santé.

 

aussi Nutrition parentérale Vous pouvez consulter notre article sur.